© 2019 Naturostéo

Contacter nous pour plus d'information

Ouverture

Lundi - Vendredi 8H - 19H30

Samedi 8H30-12H30

 

Qui est concerné?

 

Les champs d’application sont multiples. La littérature fournie nombre de documents sérieux mettant en avant les effets de l’acupuncture traditionnelle. Par exemple, en consultant l’encyclopédie en ligne Wikipédia, on y apprend que l'Organisation Mondiale de la Santé, dans sa publication Acupuncture: Review and Analysis of Reports on Controlled Clinical Trial, valide l’utilisation de l’acupuncture pour plus de trente indications (cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Acupuncture) dont notamment les nausées, les vomissements, les douleurs liées à l'arthrose, aux lombalgies chroniques, les céphalées chroniques et les migraines, les allergies, l’eczéma et l'infertilité féminine ou masculine.

 

Pour en savoir plus sur l'acupuncture traditionnelle vous pouvez consulter le site de l'UFPMTC (union française des professionnels de la médecine chinoise), du CCREAT (centre culturel de recherche et d'étude en acupuncture traditionnelle).

 

Cependant, l'approche privilégiée et recommandée est une approche préventive. Pour illustrer l'intérêt d'une telle démarche, nous allons nous référer à la tradition chinoise. Celle ci raconte que, de tous temps, les acupuncteurs traditionnels  n'étaient payés par leur patients que lors des visites préventives. Durant ces visites, l'acupuncteur traditionnel procédait au « réglage » énergétique et prodiguait d'éventuels conseils pour rester en bonne santé jusqu'à la prochaine visite. Si, par malheur, l'un de ses patients perdait sa bonne santé c'est l'acupuncteur qui se déplaçait, à ses frais, chez son patient, pour le soigner gratuitement.

 

 

Approche préventive

 

Georges Soulié de Moran, sinologue réputé qui contribua grandement à la propagation de l’acupuncture traditionnelle en France à partir de l’année 1923, stipule que : « les pouls et la circulation énergétique étant durablement réglés de façon harmonieuse, les pathologies disparaissent d’elles même ».

 

Cette déclaration peut paraître quelque peu péremptoire. Ce néanmoins, elle est plutôt bien vérifiée en pratique. Il est, en effet, assez courant, qu'après un rééquilibrage énergétique, un patient déclare avoir constaté non seulement une amélioration du ou des soucis ayant conduit à consulter, mais également d'autres maux dont il n’avait pas jugé bon de faire mention lors de la consultation.

 

Ce constat est particulièrement intéressant car il met en évidence l’intérêt d’une utilisation préventive des principes de l’acupuncture traditionnelle. Et, en effet, un « réglage » périodique des pouls, va permettre de se maintenir durablement en bonne santé.

 

Si l’on désire pratiquer une telle démarche préventive, il faut savoir que chaque saison correspond à une tonalité énergétique lié à un couple organe-entraille. Selon la théorie chronobiologique de l'acupuncture traditionnelle, chaque tonalité énergétique se « rempli » pendant la saison qui lui correspond. Par exemple, le Bois associé au Foie et la Vésicule Biliaire se « rempli » durant le printemps chinois. Puis, une fois la saison terminée, il lui faut assumer le bon fonctionnement des fonctions associées au couple organe-entraille durant tout le reste de l’année.

 

Ainsi, il est pertinent de venir faire « régler » ses pouls au début de chaque saison afin de permettre à l’organisme d’adapter plus facilement sa physiologie aux caractéristiques climatiques de la saison. Ceci est particulièrement vrai pour le début du printemps et le début de l’automne, car lors de ces deux périodes, les mouvements énergétiques et notamment la variation de l’amplitude diurne, sont beaucoup plus importants. Par conséquent les deux périodes de l’année ou un réglage énergétique sera le plus bénéfique sont les équinoxes de printemps et d’automne, c’est à dire au voisinage du 21 mars et du 21 septembre.